STALLERGENES GREER AFFICHE UNE CROISSANCE SOLIDE ET POURSUIT SA REPRISE EN 2017, CONFORMÉMENT AUX OBJECTIFS FIXÉS POUR L’EXERCICE

LONDRES--(BUSINESS WIRE)-- Regulatory News:

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, annonce ses résultats annuels pour l’exercice clos au 31 décembre 2017.

                   

Principaux résultats financiers pour l’exercice 2017

                   
(en millions d’euros)     Semestre 1 (non audité)     Semestre 2 (non audité)     Exercice complet (audité)
    2017     2016     % évol.     2017     2016     % évol.     2017     2016     % évol.
Chiffre d’affaires     129,6     78,0     + 66 %     130,6     108,2     + 21 %     260,2     186,2     + 40 %
Marge brute     83,4     34,7     + 140 %     82,4     66,3     + 24 %     165,8     101,1     + 64 %
Marge brute %     64 %     45 %     + 19 pts     63 %     61 %     + 2 pts     64 %     54 %     + 10 pts
Résultat opérationnel     (3,5)     (58,5)     n.a.     (1,9)     (37,5)     n.a.     (5,4)     (96,0)     n.a.
Résultat net     (8,9)     (39,0)     n.a.     (1,0)     (21,5)     n.a.     (9,9)     (60,5)     n.a.
EBITDA     6,3     (45,1)     n.a.     15,7     (22,9)     n.a.     21,9     (67,9)     n.a.
Marge d’EBITDA     5 %     n.a.     n.a.     12 %     n.a.     n.a.     8 %     n.a.     n.a.
                                                       

Fereydoun Firouz, Président-directeur général de Stallergenes Greer, déclare :

« 2017 aura été une année charnière et nos résultats témoignent de la transformation engagée depuis deux ans. Nous avons tenu nos objectifs financiers et sommes revenus à un EBITDA positif, avec une hausse de 90 millions d’euros par rapport à 2016. Nous avons atteint des objectifs majeurs en matière d’innovation, dont l’achèvement du recrutement des patients pour l’essai de phase III de notre comprimé STAGR320 pour le traitement de la rhinite allergique aux acariens et la publication de données en vie réelle pour les études BREATH, qui ont notamment démontré qu’Oralair ® contribue à améliorer le contrôle de la rhinite allergique et peut potentiellement prévenir la survenue et l’évolution de l’asthme allergique comparé à des traitements symptomatiques.

Nous avons progressé significativement sur le plan commercial, avec une augmentation de 40 % du chiffre d’affaires par rapport à 2016 grâce à la reconquête de parts de marché de notre portefeuille de produits dans tous les marchés européens et au maintien de notre position de leader sur le marché américain des traitements sous-cutanés.

En 2018, nous continuerons de privilégier l’excellence commerciale en optimisant notre gamme de produits pour gagner en parts de marché et en développant de nouvelles offres pour augmenter la pénétration de l’immunothérapie allergénique dans les segments de marché où nous identifions des opportunités de croissance. Notre plan opérationnel vise la croissance du chiffre d’affaires, l’amélioration de la rentabilité, la poursuite des efforts d’innovation et la modernisation de nos opérations industrielles. »

Le chiffre d’affaires de l’exercice est en progression de 40 % grâce à des gains de parts de marché sur les marchés européens et internationaux et la croissance des ventes de produits sublinguaux

Chiffre d’affaires par région : forte progression en Europe et à l’international ; position de leader maintenue aux États-Unis.

                   
(en millions d’euros)     Semestre 1 (non audité)     Semestre 2 (non audité)     Exercice complet (audité)
    2017     2016     % évol.     2017     2016     % évol.     2017     2016     % évol.
Europe du Sud     53,7     17,8     + 202 %     65,3     44,3     + 47 %     119,0     62,1     + 91 %
Europe du Nord et Centrale     18,5     10,7     + 73 %     15,2     12,4     + 22 %     33,7     23,1     + 45 %
International     11,8     4,7     + 151 %     7,8     7,4     + 6 %     19,6     12,1     + 63 %
États-Unis     45,6     44,8     + 2 %     42,3     44,1     (4) %     87,9     88,9     (1) %
                                                       

La progression de 40 % du chiffre d’affaires par rapport à l’exercice précédent reflète la reconquête continue de parts de marché en Europe et les succès remportés sur de nouveaux marchés internationaux suite à la suspension temporaire de production et de distribution de notre site d’Antony fin 2015 qui avait pesé sur le chiffre d’affaires 2016. Au 31 décembre 2017, Oralair représente 38 % du marché des comprimés d’allergènes aux pollens de graminées en France, soit une hausse de 13 points de pourcentage par rapport à 2016 et 34 % du marché des comprimés d’allergènes aux pollens de graminées en Allemagne, soit une hausse de 3 points de pourcentage par rapport à l’année précédente2. Par ailleurs, Stallergenes Greer détient une position de leader en Russie, en Pologne, dans les Balkans, au Moyen-Orient et a su regagner des parts de marché en République tchèque et en Slovaquie. La croissance du chiffre d’affaires et les gains de parts de marché sont le résultat d’une organisation commerciale recentrée et d’une amélioration des délais d’approvisionnement des produits.

Aux États-Unis, le chiffre d’affaires a progressé de 1 % en 2017 en devise locale (dollar US). Sur le marché des comprimés d’allergènes aux pollens de graminées, le Groupe a quasiment doublé sa part de marché par rapport à décembre 2016 alors que le marché américain est en recul de 5 % par rapport à l’exercice précédent3. Sur le marché de l’immunothérapie sous-cutanée, Stallergenes Greer a maintenu sa position de leader avec une forte demande, supérieure à l’approvisionnement.

Chiffre d’affaires par catégorie de produits : Staloral ® tire la croissance des produits sublinguaux (+ 83 %) ; hausse de 3 % pour les produits sous-cutanés

                   
(en millions d’euros)     Semestre 1 (non audité)     Semestre 2 (non audité)     Exercice complet (audité)
    2017     2016     % évol.     2017     2016     % évol.     2017     2016     % évol.

Produits sublinguaux 4

    76,9     27,3     + 182 %     79,8     58,4     + 37 %     156,7     85,7     + 83 %

Produits sous-cutanés 5

    36,9     34,2     + 8 %     33,5     33,8     (1) %     70,4     68,0     + 3 %

Autres produits 6

    10,8     11,1     (3) %     12,1     10,0     + 21 %     22,9     21,1     + 9 %
Produits vétérinaires     5,0     5,4     (7) %     5,2     6,0     (14) %     10,2     11,4     (11) %
                                                       

Au cours de l’exercice 2017, le chiffre d’affaires des produits sublinguaux a progressé de 83 % par rapport à 2016 pour atteindre 156,7 millions d’euros, essentiellement grâce à la performance de Staloral, qui a enregistré une progression de 98 %, soit 61,7 millions d’euros, par rapport à 2016. Cette croissance a été principalement tirée par des gains de parts de marché et, d’une certaine mesure, par la rupture d’approvisionnement des traitements d’immunothérapie sous-cutanée pour l’ensemble du secteur en Europe, qui a eu pour effet le report de certains patients vers les traitements sublinguaux. Au sein des produits sublinguaux, le chiffre d’affaires total des comprimés en 2017 s’élève à 30,5 millions d’euros contre 21,4 millions d’euros en 2016, ce qui s’explique surtout par l’augmentation des parts de marché d’Oralair sur les marchés établis. Aux Etats-Unis, la part de marché d’Oralair s’élève à 31% fin 2017, soit 15 points de pourcentage de plus comparé à 16 % fin 2016. Cependant, la croissance de ce marché n’est pas aussi soutenue qu’attendue.

Dans la catégorie des produits sous-cutanés, Stallergenes Greer enregistre en 2017 un chiffre d’affaires de 70,4 millions d’euros, soit une progression de 3 % par rapport à 2016, tirée par la croissance sur les marchés européens et internationaux, avec un marché américain pourtant atone. Le chiffre d’affaires des autres produits a progressé de 9 % par rapport à l’exercice précédent pour atteindre 22,9 millions d’euros et celui des produits vétérinaires est en recul de 11 % à 10,2 millions d’euros du fait de l’intensification de la concurrence dans ce secteur.

Les gains d’efficacité opérationnelle ont permis d'améliorer la marge

Pour l’exercice 2017, la marge brute est de 165,8 millions d’euros, soit 64 % du chiffre d’affaires net contre 54 % pour l’exercice 2016. Cette amélioration s’explique en grande partie par une forte volonté de mieux maîtriser les coûts et par les bénéfices d’initiatives visant une plus grande efficacité opérationnelle. En outre, les marges 2016 avaient été pénalisées par les coûts liés à la suspension temporaire de production et de distribution et le rappel de produits en 2015.

La perte nette du Groupe a été réduite à 9,9 millions d’euros en 2017, par rapport à 60,5 millions d’euros en 2016, avec un EBITDA 2017 positif de 21,9 millions d’euros, contre un EBITDA négatif de 67,9 millions d’euros en 2016. L’EBITDA a affiché une hausse de 89,8 millions d’euros grâce à une augmentation de 74,0 millions d’euros du chiffre d’affaires et à la diminution des frais généraux, administratifs et commerciaux de 11 %, qui sont passés de 148,2 millions d’euros en 2016 à 131,9 millions d’euros en 2017. En 2018, Stallergenes Greer continuera d’ajuster les dépenses de fonctionnement et réfléchira à de nouvelles sources d’économies potentielles, y compris en matière d’implantation et de frais généraux. Cet engagement s’est d’ailleurs traduit par la décision de réduire le nombre de bureaux au Royaume-Uni, en France et aux États-Unis.

Grâce à la reprise de l’activité et à des mesures de maîtrise des coûts, Stallergenes Greer continue d’afficher un bilan solide. Au 31 décembre 2017, les capitaux propres du Groupe représentaient 83 % du bilan total.

Dans le cadre de la préparation des comptes annuels, le Groupe a procédé à un test de dépréciation de ses immobilisations incorporelles et des écarts d’acquisitions, conformément à la norme IAS 36 (Dépréciations d’actifs) pour ses Unités Génératrices de Trésorerie (UGT). Sur la base de notre plan d’affaires et tenant compte des sensibilités qui y ont été associées, la valeur d’utilité de chaque UGT est supérieure à la valeur comptable. Par conséquent, aucune dépréciation des écarts d’acquisitions n’a été comptabilisée dans les comptes consolidés du Groupe.

Le Groupe poursuit les investissements dans l’innovation pour stimuler la croissance à long terme

Stallergenes Greer s’est engagé à développer des thérapies innovantes pour les principales allergies respiratoires et a investi 45,6 millions d’euros en R&D en 2017, en particulier pour le financement de l’essai de phase III STAGR320, essai mondial multicentrique pour le traitement de la rhinite allergique aux acariens. En juillet 2017, Stallergenes Greer a annoncé l’achèvement du recrutement des patients pour cet essai. Avec plus de 1 600 patients recrutés, cette étude est la plus importante menée pour évaluer l’efficacité et la tolérance d’un traitement par comprimé sublingual d’immunothérapie.

L’achèvement du recrutement fait suite à l’annonce de Stallergenes Greer en janvier 2017 de premiers résultats positifs de l’essai de phase III sur le traitement de la rhinite allergique aux acariens chez les patients pédiatriques au Japon. Ces résultats ont soutenu la demande d’autorisation en mars 2017 de la mise sur le marché d’Actair (la marque commerciale de Stallergenes Greer pour STAGR320) pour usage pédiatrique au Japon, laquelle a été approuvée en février 2018.

En septembre 2017, la Nouvelle-Zélande a accordé à Stallergenes Greer l’autorisation de mise sur le marché de STAGR320 en Nouvelle-Zélande sous la marque Actair et, en octobre 2017, Santé Canada a accepté d’examiner le dossier d’enregistrement pour son comprimé expérimental d’immunothérapie sublinguale STAGR320.

En plus de STAGR320, en juin 2017, Stallergenes Greer a publié les résultats de BREATH (Bringing Real-World Evidence to Allergy Treatment for Health), première étude fondée sur des données en vie réelle visant à démontrer les bénéfices à long terme de l’immunothérapie sublinguale pour le contrôle de la rhinite allergique et, potentiellement, la prévention de l’asthme allergique.

Les investissements continuent dans la Qualité and les Opérations Industrielles

Le modèle de production de l'industrie de l’immunothérapie allergénique (AIT) est basé sur celui des préparations pharmaceutiques, avec des procédés qui doivent régulièrement être mis à jour pour répondre à l'évolution des exigences réglementaires et se conformer aux dernières normes de fabrication de produits biologiques selon les bonnes pratiques de fabrication (BPF). Pour accompagner cette évolution sectorielle et garantir la qualité des produits et l’innocuité pour les patients de tous les produits fabriqués et distribués, Stallergenes Greer procède depuis deux ans à des investissements importants dans ses opérations industrielles et dans la qualité, dont la modernisation de ses unités de production et de ces procédés de fabrication.

Grâce à ces efforts et à un engagement fort en faveur de la qualité, Stallergenes Greer a répondu avec succès à trois inspections de la Food and Drug Administration (FDA) de ses usines aux États-Unis en 2017. Les investissements sur les sites de Lenoir et de San Diego vont se poursuivre en 2018.

En France, le Groupe a profondément modernisé les systèmes de son site d’Antony, aboutissant à une réduction du délai moyen de livraison à moins de sept jours7, contre deux à trois semaines dans le secteur. De plus, beaucoup de travail a été fait pour améliorer les systèmes de contrôle qualité utilisés pour la fabrication et la distribution des produits. En même temps, suite à une inspection menée au quatrième trimestre 2017 par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), Stallergenes Greer a reçu une injonction le 4 janvier 2018, portant principalement sur les processus et le système de gestion de la qualité du site d’Antony, essentiellement pour la fabrication des produits sous-cutanés. La mise en place des actions correctives est en bonne voie et Stallergenes Greer collabore pleinement avec les autorités françaises. Il y aura des retards de livraison et des ruptures temporaires d’approvisionnement de produits sous-cutanés sur les marchés européens et internationaux en 2018.

Perspectives 2018

Stallergenes Greer a enregistré des progrès notables en 2017 et continuera de prendre des décisions stratégiques pour améliorer sa compétitivité et renforcer les fondamentaux de son activité. Cela se traduira notamment par des investissements dans des opportunités de croissance et la réalisation d’économies de coûts dans l'organisation. Le Groupe s'attend à ce que les progrès engagés se poursuivent en 2018, tant par la croissance du chiffre d'affaires que par l’amélioration de la rentabilité. Stallergenes Greer prévoit :

  • Une croissance du chiffre d’affaires dans la fourchette moyenne à un chiffre à taux de change constant, et
  • Un EBITDA supérieur à celui de 2017.

-----------------------------------------------------------------------------------

Stallergenes Greer plc a enregistré une dépréciation (sans effet sur la trésorerie) n’ayant pas d’impact sur les comptes consolidés du Groupe

Dans le cadre de la préparation des comptes annuels, Stallergenes Greer plc a procédé à un test de dépréciation de ses « titres de participation » dans ses comptes statutaires, sur la base du dernier plan d’affaires et des scénarios qui ont été associés. Une dépréciation de 234 millions d’euros a été enregistrée. Cette écriture dans les comptes statutaires de Stallergenes Greer plc n’a pas d’impact sur les comptes consolidés du Groupe, tant sur le résultat opérationnel que sur l’EBITDA ou les capitaux propres de l’exercice 20178.

Informations concernant le webcast et la conférence téléphonique

Le Groupe tiendra une conférence destinée aux investisseurs et aux analystes ce jour, le 22 mars 2018. L’événement sera diffusé en direct en webcast à 10 h 30 GMT / 11 h 30 CET / 6 h 30 EDT, via le lien : https://edge.media-server.com/m6/p/ptqhwgnv et sur le site Web du Groupe, http://stallergenesgreer.com/financial-calendar-events.

Il est conseillé de se connecter au moins 15 minutes avant le début de la conférence pour s’inscrire et pour télécharger et installer tout logiciel audio nécessaire.

Agenda financier

  • 16 avril 2018 : Publication du rapport annuel 2017
  • 7 juin 2018 : Assemblée générale annuelle
  • 30 août 2018 : Résultats du 1er semestre 2018

À PROPOS DE STALLERGENES GREER plc

Stallergenes Greer plc, dont le siège social est situé à Londres (Royaume-Uni), est une société biopharmaceutique internationale, spécialisée dans le diagnostic et le traitement des allergies par le développement et la commercialisation de produits et de services d’immunothérapie allergénique. Stallergenes Greer plc est la société mère de GREER Laboratories, Inc. (immatriculée aux États-Unis) et de Stallergenes SAS (immatriculée en France).

INFORMATION BOURSIÈRE

Nom : Stallergenes Greer
ISIN : GB00BZ21RF93 1 - Mnémonique : STAGR
Classification ICB : 4577
LEI : 213800CYVZA7GJQEME86
Marché : Marché réglementé Euronext Paris

D’autres informations sont disponibles sur http://stallergenesgreer.com.

Ce document (et d’autres informations auxquelles il fait référence), certains commentaires oraux et d’autres informations publiées par la Société comportent des déclarations qui sont ou peuvent être à caractère prospectif en ce qui concerne la situation financière et/ou les opérations de la Société. Ces déclarations peuvent être identifiées à l’aide d’une terminologie prospective, soit des verbes (à la forme positive ou négative) tels que « croire », « escompter », « s’attendre », « projeter », « estimé », « prévoir », « devrait », « planifier », « il se peut que », ou de toute variante de l’un quelconque de ces termes ou d’une terminologie comparable indiquant les attentes ou convictions concernant les événements à venir. Ces déclarations prévisionnelles intègrent les risques et incertitudes, car ceux-ci se rattachent aux événements et sont liés à des circonstances qui se produiront à l’avenir. Sans être exhaustifs, ces éléments s’entendent de la conjoncture et des situations tant économiques que commerciales, y compris des questions de droit, des points sur l’évaluation des produits, des fluctuations des devises et de la demande, de même que des évolutions intervenant dans les facteurs concurrentiels. Ces facteurs, ainsi que d’autres, sont présentés de façon plus approfondie dans le Rapport annuel 2016 de la Société, publié le 28 avril 2017 sur son site Internet www.stallergenesgreer.com. Les résultats réels peuvent être différents de ceux formulés dans les déclarations prévisionnelles, en raison de divers facteurs. Sauf dans la mesure exigée par le droit applicable, ni la Société ni aucune autre personne n’assume la moindre obligation relative à la mise à jour de ces déclarations prévisionnelles ou à l’avertissement de toute personne à cet égard.

SOMMAIRE

Compte de résultat consolidé au 31 décembre 2017

Bilan consolidé au 31 décembre 2017

Tableau des flux de trésorerie au 31 décembre 2017

Les informations financières précitées ne constituent pas les états financiers du Groupe pour la période close au 31 décembre 2017, mais en sont dérivées. Le rapport annuel pour l’exercice 2017 sera rendu public au plus tard le 30 avril 2018 et déposé au registre britannique des sociétés (Registrar of Companies) au plus tard le 30 juin 2018. Le Commissaire aux comptes a rendu son rapport de ces états financiers. Le rapport du Commissaire aux comptes ne comporte aucune réserve, n’attire l’attention sur aucun aspect particulier et ne comporte aucune déclaration au titre de la Section 498 (2) ou du (3) Companies Act 2006 ou de toute législation antérieure équivalente. Si les informations financières figurant dans cette annonce préliminaire ont été saisies selon les normes IFRS (normes internationales d’information financière), la présente annonce ne contient pas suffisamment d’information pour être déclarée conforme aux normes IFRS.

Les états financiers complets de la société établis conformément aux normes IFRS sont disponibles sur le site web de la société : http://stallergenesgreer.com/annual-report .

Les états financiers ont été approuvés par le Conseil d’Administration le 21 mars 2018.

Compte de résultat consolidé au 31 décembre 2017

             
En milliers d’euros     31 décembre
2017
    31 décembre
2016
Chiffre d’affaires 1     260 195     186 247
Autres revenus     36     141
             
Total revenus     260 231     186 388
             
Coût des ventes     (94 458)     (85 331)
             
Marge brute     165 773     101 057
             
Coûts de distribution     (11 413)     (11 783)
Frais commerciaux et de marketing     (60 624)     (63 943)
Frais administratifs     (57 588)     (67 316)
Autres frais généraux     (2 281)     (5 154)
Frais généraux, administratifs et commerciaux     (131 906)     (148 196)
             
             
Frais de recherche et développement (R&D)     (45 630)     (52 783)
Produit liés à la R&D     6 412     7 379
R&D nettes     (39 218)     (45 404)
             
Résultat opérationnel avant coûts de transformation     (5 351)     (92 543)
             
Coûts de transformation         (3 506)
             
Résultat opérationnel     (5 351)     (96 049)
             
Produits financiers     20     609
Charges financières     (1 817)     (699)
Résultat financier net     (1 797)     (90)
             
Résultat avant impôts et sociétés mises en équivalence     (7 148)     (96 139)
             
Impôt sur les sociétés     (2 145)     35 773
Quote part du résultat net des sociétés mises en équivalence     (578)     (156)
             
Résultat net :            
Part du Groupe     (9 871)     (60 522)
Intérêts minoritaires        
Part du Groupe dans le résultat net     (9 871)     (60 522)
             
1. Le chiffre d’affaires 2017 inclut 5.112 k€ de reprise de provision inutilisée pour rappel de produits.
 

Bilan consolidé au 31 décembre 2017

             
En milliers d’euros     31 décembre
2017
    31 décembre
2016
Ecarts d’acquisitions     195 187     216 550
Autres immobilisations incorporelles     70 913     90 428
Immobilisations corporelles     69 138     80 304
Actifs financiers non courants2     3 957     6 011
Impôts différés actifs     26 754     35 377
Autres actifs non courants     237    
Actifs non courants     366 186     428 670
             
Stocks     56 793     63 786
Clients et comptes rattachés     33 199     41 826
Actifs financiers courants*     684     13
Autres actifs courants     9 231     8 810
Impôts courants     611     529
Crédit d’impôt recherche et subventions à recevoir     22 708     15 468
Trésorerie et équivalents de trésorerie     50 849     71 262
Actifs courants     174 075     201 694
Total de l’actif     540 261     630 364
             
Capital social     19 788     19 788
Prime d’émission     539     539
Prime de fusion et d’apport     342 149     342 149
Réserve de réévaluation     (236)    
Résultats non distribués     85 086     126 733
Capitaux propres part du Groupe     447 326     489 209
Intérêts minoritaires        
Total capitaux propres     447 326     489 209
             
Provisions pour retraites et autres avantages     3 442     4 488
Provisions non courantes     514     1 651
Emprunts et dettes financières non courants     6 318     6 753
Impôts différés passifs     6 283     17 750
Passifs non courants     16 557     30 642
             
Fournisseurs et comptes rattachés     19 793     26 658
Provisions courantes     2 115     3 180
Emprunts et dettes financières courants     12 204     16 366
Impôts courants     1 313     1 217
Autres passifs courants     40 953     63 092
Passifs courants     76 378     110 513
Total du passif et des capitaux propres     540 261     630 364
             
2 . Le contrat de liquidité du Groupe pour 670 k€ au 31 décembre 2017 (31 décembre 2016 : 742 k€) a été reclassé d’actifs financiers non courants en actifs financiers courants.
 

Tableau des flux de trésorerie consolidé au 31 décembre 2017

             
En milliers d’euros     31 décembre
2017
    31 décembre
2016
Trésorerie opérationnelle            
             
Part du Groupe dans le résultat net     (9 871)     (60 522)
Quote part du résultat net des sociétés mises en équivalence     578     156
Impôts sur les sociétés     2 145     (35 773)
Résultat financier net     1 798     90
             
Amortissements et dépréciations     23 404     27 682
Variation nette des provisions     (1 904)     (1 096)
Rémunération en actions     2 429     1 117
(Plus) / moins values de cessions d’actifs     4 466     578
(Produits) / charges financières hors intérêts     (35)     56
             
Marge brute d’autofinancement avant variation du besoin en fonds de roulement     23 010     (67 712)
             
Impôts payés     (3 768)     4 612
Variation du crédit d’impôt recherche et des subventions à recevoir     (7 240)     (7 066)
Variation du fonds de roulement des activités opérationnelles     (16 231)     (7 244)
Variation des produits constatés d’avance     11     (675)
             
Flux de trésorerie nette liés aux activités opérationnelles     (4 218)     (78 085)
             
Flux de trésorerie liés aux activités d’investissement            
             
Acquisition ou augmentation d’actifs non courants     (12 643)     (22 015)
Variation de périmètre, déduction faite de la trésorerie acquise     (1 403)    
Cession ou diminution d’actifs non courants3     5 269     19 509
Variation du fonds de roulement des activités d’investissement     (1 400)     (2 547)
             
Flux de trésorerie nette liés aux activités d’investissement     (10 177)     (5 053)
             
Flux de trésorerie après investissement     (14 395)     (83 138)
             
Flux de trésorerie liés aux activités de financement            
             
Augmentation de capital        
Opérations sur actions propres     (72)     20
Intérêts financiers nets reçus / (versés)     (1 407)     (583)
Utilisation / (remboursement) de découverts     (227)     (133)
Remboursement d’emprunts     (15 054)     (17 018)
Souscription d’emprunts     12 095     22 115
             
Flux de trésorerie net liés aux activités de financement     (4 665)     4 401
             
Variation nette de trésorerie     (19 060)     (78 737)
             
+ Trésorerie et équivalent de trésorerie d’ouverture     71 262     150 183
“+/- Incidence des écarts de conversion sur la trésorerie en devises     (1 353)     (184)
= Trésorerie et équivalent de trésorerie de clôture     50 849     71 262
             
3. Le produit de la vente d’actifs non courants inclut le produit de la vente des actions de DBV Technologies de 16.834 k€ en 2016.
 
1   Les objectifs fixés pour 2017 étaient exprimés en « total revenus » ; il n’existe pas d’écart significatif entre « chiffre d’affaires » et « total revenus ». Le chiffre d’affaires à taux de change constant a été calculé sur la base des mêmes taux de change que pour les résultats du premier semestre 2017.
2   Source : IMS MIDAS
3   Source : données agrégées d’un audit interne des données de Symphony Health Solutions et US Specialty Pharmacy
4   La gamme de produits inclut des solutions liquides (Staloral) et des comprimés (Oralair et Actair®)
5   La gamme de produits inclut Alustal® et Phostal®,des APSI (Allergènes Préparés Spécialement pour un Individu) et des extraits allergéniques
6   La catégorie de produits inclut des produits de diagnostic et autres fournitures
7   Hors commandes en attente
8  

Pour tout complément d'information, voir note 4.5 des Etats financiers de la société Stallergenes Greer plc - www.stallergenesgreer.com.