STALLERGENES GREER ET ANERGIS LANCENT UNE NOUVELLE ÉTUDE PORTANT SUR L’EFFICACITÉ DE L’IMMUNOTHÉRAPIE ALLERGÉNIQUE DE DEUXIÈME GÉNÉRATION

ANTONY, France et EPALINGES, Suisse--(BUSINESS WIRE)-- Stallergenes Greer, l’un des leaders mondiaux de l’immunothérapie allergénique (ITA), et Anergis, pionnier de la recherche et du développement en matière d’ITA ultra-rapide fondée sur les « Contiguous Overlapping Peptides* » (COP), annoncent aujourd’hui le lancement d’une nouvelle étude visant à évaluer les effets de l’ITA de deuxième génération fondée sur les COP. Cette étude, basée sur un modèle thérapeutique de l’allergie au pollen de bouleau, a pour objectif de raccourcir la durée d’administration des traitements.

Cette collaboration de recherche conjugue le savoir-faire historique de Stallergenes Greer en matière d’immunothérapie allergénique, avec l’ITA ultra-rapide développée par Anergis et son partenaire Mymetics. Cette deuxième génération d’ITA est fondée sur les COP d’Anergis et les virosomes de Mymetics (technologie COP-virosomes).

En 2018, Anergis et Mymetics avaient annoncé que les COP-virosomes étaient capables de provoquer une forte réponse anticorps orientée TH1, sans provoquer de réponse de type IgE. Stallergenes Greer testera ces COP-virosomes dans le cadre de son modèle thérapeutique relatif à l’allergie au pollen de bouleau. Ce modèle a démontré sa capacité à évaluer l’efficacité clinique des traitements candidats d’ITA.

« Nous sommes ravis du lancement de cette nouvelle étude et sommes impatients d’évaluer les COP-virosomes, un traitement susceptible de révolutionner l’ITA. Le modèle de Stallergenes Greer reproduit les réponses immunitaires spécifiques de l’allergie au pollen de bouleau chez les patients allergiques et devrait permettre d’évaluer le potentiel thérapeutique des COP-virosomes », déclare Vincent Charlon, Directeur général d’Anergis.

« Stallergenes Greer estime que les traitements contre les allergies intégrant les COP de deuxième génération pourraient représenter un important potentiel, notamment au regard des résultats obtenus dans le cadre du programme préclinique de 2018. Nous attendons avec intérêt les résultats de cette étude. En effet, ceux-ci sont susceptibles d’ouvrir de nouvelles perspectives d’innovation pour Stallergenes Greer et d’améliorer la qualité de vie des patients en réduisant la durée des traitements », conclut Amer Jaber, Directeur des opérations Europe et Président de Stallergenes SAS.

*Peptides contigus chevauchants

À propos de l’immunothérapie allergénique

Plus d’un milliard de personnes sont allergiques à travers le monde. Il s’agit de la maladie chronique la plus répandue et celle dont la prévalence connaît la plus forte augmentation dans les pays développés. L’immunothérapie allergénique est le seul traitement capable de modifier l’évolution naturelle des allergies respiratoires. C’est aussi l’unique classe thérapeutique capable d’enrayer la progression de la maladie et susceptible de prévenir son apparition en induisant une tolérance du système immunitaire.

À propos de Stallergenes Greer

Stallergenes Greer Ltd, dont le siège social est situé à Londres (Royaume-Uni) est un laboratoire biopharmaceutique international, spécialisé dans le diagnostic et le traitement des allergies par le développement et la commercialisation de produits et de services d’immunothérapie allergénique. Stallergenes Greer Ltd est la société mère de GREER Laboratories, Inc. (immatriculée aux États-Unis) et de Stallergenes SAS (immatriculée en France).

À propos d’Anergis

Anergis SA est un laboratoire biopharmaceutique suisse, spécialisé dans la découverte et le développement de produits d’immunothérapie allergénique ultra-rapide, destinés au traitement des allergies les plus prévalentes. Fondée par le professeur François Spertini, allergologue à l’hôpital universitaire de Lausanne, la société a levé plus de 55 millions de francs suisses auprès d’investisseurs privés et institutionnels, au nombre desquels BioMedInvest, Sunstone Capital, Renaissance PME, ou encore WJFS, Inc.
Anergis SA est implantée au sein du Biopôle, à proximité de Lausanne, une communauté qui réunit les acteurs industriels et universitaires dans le domaine des sciences de la vie.